Skip to content

Entretien avec Daniele Vangone, EUROAVIA

 

Daniele Vangone est le Président du Conseil international d’EUROAVIA, l’Association européenne des étudiants en aéronautique.

« Au fil des années, l’importance du secteur aéronautique et spatial s’est développée de façon exponentielle et fait désormais partie de notre vie quotidienne. »

EUROAVIA célèbrera bientôt son 60e Au cours des dernières décennies, comment le rapport entre le secteur aéronautique et spatial et l’université a-t-il évolué ?

Nous ne pouvons pas nier l’évolution du secteur en lui-même, qui est passé d’un environnement principalement militaire à un contexte plus commercial. Et il est vrai qu’au départ, les étudiants rencontraient des difficultés à entrer dans ce monde privé, en particulier lorsque le projet européen en était à son stade initial. Au fil des années, l’importance du secteur aéronautique et spatial s’est développée de façon exponentielle et fait désormais partie de notre vie quotidienne.
Il est devenu courant de prendre l’avion et l’on s’intéresse facilement à ce qui se trouve au-delà de la lune. Aujourd’hui, heureusement, l’industrie est plus proche que jamais de la vie universitaire. C’est la raison pour laquelle un nombre toujours croissant de jeunes rêvent non seulement de devenir astronautes, mais aussi ingénieurs ou techniciens. Cette tendance s’explique principalement par l’interaction entre les universités et le secteur, mais nous devons toutefois nous demander qui y joue un rôle majeur. De nombreuses universités ne disposent pas encore des ressources nécessaires pour mettre en rapport le secteur et les étudiants, et ce manque de débouchés, entre autres, donne du sens à des initiatives étudiantes comme EUROAVIA. L’objectif de l’Association est donc de familiariser ses membres avec leur futur environnement de travail, en développant et en améliorant leurs compétences grâce à des activités universitaires et techniques de haut niveau. En effaçant les frontières, en permettant aux étudiants de connaître le secteur et la culture de l’ensemble d’un continent, les principaux objectifs sont d’améliorer la mobilité et d’encourager l’esprit européen. Il semble que dans le futur, la relation entre l’université et le secteur sera stable, plus étroite et gérée par les étudiants.

 

En quoi EUROAVIA contribue-t-elle aux besoins du secteur aéronautique et spatial du futur ?

EUROAVIA doit sa force à son important réseau basé sur l’innovation, la sensibilisation culturelle et le réseautage international. La promotion de sa communauté doit donc être considérée comme essentielle sur le long terme pour former des professionnels hautement qualifiés et défendre cette préparation sur la scène mondiale, ce qui signifie qu’EUROAVIA devrait établir un pont entre universités et entreprises. En portant une attention particulière et sur mesure aux normes du secteur européen, les membres d’EUROAVIA ont une chance de développer leur potentiel en tant que dirigeants et d’améliorer leurs connaissances techniques afin de devenir des professionnels qualifiés et compétents. Nous mettons l’accent sur le fait qu’aujourd’hui, il est important de développer des compétences générales et de gestion, sous la forme d’enseignements spécialisés. Il est unanimement reconnu que de grandes compétences en leadership sont la clé du succès dans un environnement dynamique et multiculturel. Même si ces compétences ne sont pas encore répandues dans le système éducatif, nos étudiants se concentrent sur l’obtention d’un niveau élevé de développement personnel, ce qui leur permettra d’améliorer leurs performances et leur efficacité au cours de leur carrière.

 

Quels sont les groupes de travail les plus actifs et sur quelles recherches se concentrent-ils ?

Les groupes de travail sont des équipes formées de membres d’EUROAVIA motivés et enthousiastes, qui associent leurs connaissances et leur temps à des tâches spécifiques, en fonction des besoins de l’association. Ils accomplissent la plupart de leurs travaux et réalisations à l’international. Actuellement, neuf groupes de travail constituent les moteurs qui permettront de transformer la vision et les objectifs définis par le conseil international d’EUROAVIA. En tant qu’association structurée, qui se base sur l’interaction de ses membres et des acteurs extérieurs, il est très important que nos équipes assurent un fonctionnement actif et continu. Il est intéressant de souligner l’engagement des sociétés affiliées et des groupes de travail sur les relations avec les entreprises et les relations publiques, sans minimiser l’ampleur des opérations et des tâches.

Le groupe de travail des sociétés affiliées offre un point de communication stable entre les principaux agents de l’association : le conseil international et la société affiliée dans chaque pays. Trois services internes se concentrent sur la maintenance et l’interconnexion des filiales locales d’EUROAVIA : le conseil d’administration, l’unité d’assistance et l’unité d’élargissement. Le premier constitue la colonne vertébrale de la communication interne entre les représentants de chaque société affiliée ; ceux-ci peuvent ainsi obtenir des informations sur les événements locaux et internationaux, s’informer davantage ou dispenser leurs conseils, si nécessaire. Le deuxième se concentre sur les filiales locales, qui pourraient avoir besoin d’assistance dans le cas de questions ou de problèmes, ou si la communication a été interrompue. Le troisième soutient l’expansion d’EUROAVIA, en touchant de nouveaux pays et de nouvelles universités.

Le groupe de travail sur les relations avec les entreprises coordonne les contacts entre le niveau international d’EUROAVIA et le secteur aéronautique et spatial, les institutions universitaires, les établissements de recherche et les gouvernements. Il a pour but de rechercher activement des opportunités professionnelles et des partenariats intéressants, d’origines diverses : soutien financier, possibilités de carrière ou avantages mutuels.

Le groupe de travail sur les relations publiques est l’équipe qui travaille sur l’image d’EUROAVIA et s’assure qu’elle a été conçue, développée et diffusée de la meilleure manière possible ; il fournit le matériel nécessaire et cherche les meilleurs moyens de la diffuser, à l’intérieur et à l’extérieur.

 

Comment gérez-vous une association à laquelle participent plus de 2 000 étudiants en provenance de plus de 20 pays ?

En tant qu’association apolitique et à but non lucratif, EUROAVIA est dirigée exclusivement par des étudiants bénévoles, dont les différentes activités et les projets sont entièrement financés par les cotisations des membres et les parrainages. Il est donc essentiel d’assurer un cadre bien structuré afin de réaliser la mission sociale de l’association et d’améliorer l’expérience de nos membres au quotidien. Le conseil international d’EUROAVIA est l’un des organes les plus importants et cruciaux de l’association. Il est chargé de diriger, d’aider et de réunir les différentes parties d’EUROAVIA, que ce soit au niveau local ou international. Les membres du conseil d’administration international assument la responsabilité, importante et privilégiée, de jeter les bases d’une croissance soutenue et offrent l’occasion d’améliorer les perspectives de développement d’EUROAVIA.

Au cours de l’exercice en cours, cinq membres en provenance de différents pays ont fait en sorte de conserver le pont qui avait été mis en place. Ils se sont réunis, ont travaillé en équipe, ont partagé leurs tâches et ont délégué les fonctions et les réalisations de leur objectif à des groupes de travail gérés par un coordinateur unique.

La communication et la coopération entre les 45 filiales locales sont garanties grâce au conseil d’administration. L’hétérogénéité et l’étendue du réseau d’EUROAVIA, nous permettent de relier les sociétés affiliées dans cinq régions différentes : l’Est, l’Ouest, le Sud, l’Allemagne et le Centre.

Le congrès d’EUROAVIA représente avant tout le moteur de l’association et c’est là que sont mises en évidence les performances à mi-parcours et annuelles. Nos membres ont l’occasion de prendre part au processus de prise de décision, de discuter des politiques actuelles et futures, de décider des nouvelles étapes et des mesures à prendre. Les représentants de chaque filiale locale s’associent pour participer à un processus qui définira également la feuille de route et la stratégie de l’association tout au long de l’exercice.

 

Pensez-vous que le secteur aéronautique et spatial applique réellement les développements les plus récents des universités ou existe-t-il encore des obstacles pour leur mise en œuvre ? Comment pourrait-on améliorer le partenariat entre le secteur aéronautique et spatial et les universités ?

Au cours des dernières décennies, le secteur aéronautique et spatial a tout mis en œuvre pour accroître sa visibilité auprès des étudiants. Les compétitions internationales, la recherche innovante, les bourses et les programmes de formation sont de plus en plus promus dans le milieu universitaire. L’essentiel de la question est d’examiner en profondeur l’éventail des possibilités qui permettent aux industries d’améliorer la portée de ces occasions précieuses. On espère que les étudiants novices et créatifs puissent en tirer profit, en s’impliquant dans les défis et les processus générateurs d’idées du secteur. Nous pensons que la compétitivité améliore la créativité. Pour renforcer cet aspect, il est important d’encourager les différentes initiatives que les étudiants ont mises en place à l’université, en soutenant directement les associations auxquelles ils appartiennent ou les projets sur lesquels ils travaillent.

 

Quels sont les défis d’EUROAVIA à court terme ?

En tant que président sortant, je dois penser maintenant à une transition en douceur du leadership de l’association. Les membres du conseil d’administration international changent régulièrement et en raison du passage à une nouvelle génération, il sera nécessaire de préparer les membres expérimentés afin d’éviter de perdre du temps à rétablir un environnement de travail efficace. Par conséquent, mes collègues et moi-même continuerons à nous concentrer sur un processus complet de transfert des connaissances et sur l’acquisition d’expérience et de savoir-faire, par le conseil d’administration international désigné.

L’organisation d’EUROAVIA change inévitablement en raison de l’accélération constante du paysage mondial et des demandes constantes de l’industrie et des acteurs extérieurs. L’état d’esprit ouvert et l’expérience conservatrice des fondateurs de l’association constituent les clés du maintien d’une position importante et équilibrée au sein de la communauté aéronautique et spatiale européenne.

Un cadre sain est nécessaire pour bien positionner EUROAVIA dans le réseau mondial du secteur aéronautique et spatial. Il est également nécessaire de considérer à la fois l’attractivité et l’adéquation de l’association, en optimisant la relation avec l’environnement dans lequel elle joue un rôle, en réagissant aux nouveaux défis de manière décisive et proactive.

De plus, il sera important de :

– gérer EUROAVIA de manière stratégique et opérationnelle, en prenant en compte ses membres actuels et futurs, dans tous les pays où elle est présente aujourd’hui et où elle prévoit d’intervenir ;

– comprendre les attentes placées dans l’association, afin d’obtenir une position puissante et bien établie dans le secteur ;

– créer et définir une valeur ajoutée afin d’augmenter la satisfaction globale ;

– développer un réseau de communication avec des organismes, des institutions et des entreprises, afin d’optimiser notre propre environnement de travail.

 

 

Partager cet article