Skip to content

Aéroport JFK : Un agrandissement de 10 milliards de dollars

Header-JFK

 

Six ans après le début de sa construction, le 1er juillet 1948, l’Aéroport Idlewild, aussi appelé Aéroport international de New York (code KIDL) a accueilli son premier vol commercial. Depuis 1963, il est connu sous le nom d’Aéroport John Fitzgerald Kenedy (code JFK).

Les lignes aériennes de grand prestige aux États-Unis ont contribué au leadership de l’aéroport et en ont fait leur centre d’opérations. Les huit terminaux construits à partir de 1958 ont été pris en charge par les compagnies aériennes suivantes : TWA, Pan Am, National, Eastern, JetBlue, American Airlines, Delta…

JFK-Airport-003Certains de ces terminaux pour passagers ont même créé une tendance dans la conception architecturale et fonctionnelle. C’est le cas, plus particulièrement, des terminaux Worldport (Pan Am), du Centre de Vol (TWA), conçu par Eero Saarinen, ou du Dôme du Soleil (JetBlue).

Bien que plusieurs aéroports aux États-Unis et dans le monde reçoivent un plus grand nombre de passagers, JFK demeure une référence. Au cours du temps, il ne s’est pas seulement affirmé comme étant la porte d’accueil de la plupart des personnes qui arrivent à la « Grosse pomme » mais, de plus, comme l’un des aéroports les plus iconiques du monde et la principale entrée pour le tourisme aux États-Unis.

L’année dernière, il a permis le déplacement de 60 millions de passagers et a géré 440 000 opérations. D’ici 2050, l’aéroport devrait pouvoir accueillir 100 millions de passagers. Son influence dans le contexte socio-économique de la région ne fait aucun doute avec la création de plus de 200 000 emplois dans son environnement.

Il est vrai que l’aéroport a connu plusieurs améliorations au cours des dernières années et qu’il est toujours en cours de rénovation et d’agrandissement dans certains de ses terminaux. La nécessité d’agir sur plusieurs fronts est manifeste afin que l’accès et les services développés soient de qualité et conformes aux exigences de l’expérience du passager du XXIe siècle. Le gouverneur de l’état de New York, Andrew Cuomo, a annoncé la bonne nouvelle d’un investissement de 10 milliards de dollars américains pour l’amélioration de l’aéroport.

JFK-Airport-002Il s’agira de l’un des projets les plus importants à New York au cours des dernières décennies et l’un des investissements les plus importants de notre époque consacrés aux améliorations dans un aéroport. Le plan de rénovation comprend le réaménagement des pistes, l’expansion et l’interconnexion des terminaux, de nouvelles ressources en matière de sécurité, l’amélioration des stations de métro internes et des gares, ainsi qu’un plan d’amélioration des routes d’accès.

Comme l’a annoncé Cuomo, il s’agit d’obtenir « un aéroport unifié, interconnecté, qui change l’expérience du passager et simplifie l’expérience pour s’y rendre et s’y déplacer ». Par ailleurs, un peu plus des deux tiers du budget alloués à ce projet devraient provenir d’investisseurs privés en tant que partenariats public-privé.

Selon Pat Foye, directeur de l’Autorité portuaire de New York et du New Jersey, organisation responsable de l’aéroport, « chaque million de passagers que l’aéroport de JFK ne peut pas recevoir correspond, pour la région, à un manque à gagner d’environ 140 millions de dollars en salaires, 400 millions en ventes et 2 500 emplois. De plus, l’aéroport JFK est l’un des seuls grands aéroports du monde à ne pas offrir à ses voyageurs de trajet direct depuis le centre de sa ville en transport public ».

Quelques références de la newsletter :

USA Today
A better JFK airport? N.Y. Gov. unveils $10 billion upgrade plan

CNN
$10 billion overhaul planned for New York’s JFK airport

Bloomberg
How to Remake the Most Famous Airport in the World

Fortune
New York Governor Proposes a $10 Billion Renovation of JFK Airport

 

 

Partager cet article