Skip to content

Le conseiller andalou d’Économie a visité AERTEC Solutions

160215-Heading-Visita-ConsejeroEcJunta

Le conseiller andalou de l’Économie et de la Connaissance, Antonio Ramírez de Arellano, a encouragé aujourd’hui les entreprises à créer des clusters et à suivre un modèle similaire à celui développé dans le secteur de l’aéronautique en Andalousie pour les secteurs qui, grâce à l’innovation et de nouveaux investissements, peuvent gagner en compétitivité et conquérir de nouveaux marchés.

Le conseiller andalou d’Économie a visité l’entreprise AERTEC Solutions, fournisseur de premier plan du secteur de l’ingénierie aéronautique et employeur de plus de 500 travailleurs.

En visite dans l’entreprise AERTEC Solutions, M. Ramírez de Arellano, a rappelé que l’Andalousie, avec l’aide des administrations et du secteur privé, « a réussi à moderniser et à construire un cluster à succès dans le secteur de l’aéronautique, mettant en place un réseau très puissant de fournisseurs et générant des milliers d’emplois ».

Selon lui, « la communauté rassemble les conditions nécessaires pour réitérer ce succès » dans d’autres secteurs « pour lesquels nous disposons également de l’expérience requise, par exemple dans le domaine de l’agroalimentaire ».

Pour s’engager sur cette voie, il explique que l’innovation et l’internationalisation sont des éléments fondamentaux, qui ont d’ailleurs été des éléments clés du développement de l’entreprise AERTEC Solutions, « dont la position de fournisseur privilégié pour Airbus n’est pas un hasard. L’entreprise a doublé ses investissements en R&D en 2015, pour atteindre 1,5 millions d’euros ». Très engagée à ce niveau, AERTEC Solutions a lancé il y a peu un nouveau programme, intitulé AERTEC Solutions Challenge, proposant des bourses à des étudiants universitaires qui collaboreront avec l’entreprise au développement de nouvelles solutions technologiques aérospatiales.

Il a également rappelé que le succès de l’entreprise, qui emploie déjà 500 personnes, vient aussi du fait qu’elle est entrée depuis plusieurs années dans une phase d’internationalisation, notamment au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.

Pour M. Ramírez de Arellano, « l’internationalisation ne se résume pas à s’exporter pour répondre à la nécessité de surmonter une crise de manière immédiate, il s’agit de disposer et d’appliquer une vision mondiale, de miser sur le talent et l’innovation pour ouvrir de nouveaux marchés, positionner une marque et faire concurrence en matière de qualité et non de prix ».

À ce sujet, il a souligné que le Gouvernement autonome andalou mise sur cette idée avec le 5e Plan d’internationalisation de l’économie, en vigueur jusqu’en 2020, qui prévoit d’atteindre les 20 000 entreprises, 425 000 employés liés à la vente à l’extérieur et un volume d’exportations non énergétiques atteignant les 25 000 millions (20 % du PIB andalou en 2020).

AERTEC Solutions a été fondée en 1997 à Malaga, dans une pépinière d’entreprises, par deux ingénieurs en aéronautique. Aujourd’hui, l’entreprise occupe la troisième marche du podium de l’ingénierie aéronautique espagnole et la première en Andalousie.

Elle fait partie des fournisseurs privilégiés (Tier 1) d’Airbus avec ses services d’ingénierie de fabrication et de gestion de programmes aéronautiques, tant civils que militaires, dans ses usines réparties en Espagne, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.

L’entreprise compte trois domaines d’activités, les aéroports, l’industrie aéronautique et les systèmes de défense, et plus de 500 collaborateurs entre Malaga, Séville, Madrid, Barcelone, Bristol, Toulouse et Bogotá.

 

 

Partager cet article