Skip to content

Entretien avec Professeur Wilmer Arroyo

Heading-WilmerArroyo

 

Le Professeur Wilmer Arroyo est le Directeur exécutif de l’IAAPR (Institut Aéronautique et Aérospatial de Porto Rico).

Les entreprises du secteur aéronautique qui s’établissent à Porto Rico ont la possibilité immédiate d’accéder au marché nord-américain.

linea

Comment et pourquoi est née l’idée de créer l’Institut aéronautique et aérospatial de Porto Rico (IAAPR) ?

Dans le cadre de sa stratégie de développement socio-économique, le gouvernement de Porto Rico a fixé comme priorité le développement et la croissance d’un conglomérat d’entreprises du secteur industriel de la technologie aéronautique et aérospatiale. Bien que l’île compte déjà d’importantes entreprises de ce type, le projet emblématique de l’Administration du gouverneur Alejandro García Padilla vise à établir un centre de maintenance, réparation et révision (maintenance, repair and overhaul, MRO) avec Lufthansa Technik comme entreprise clé. Du côté de l’entreprise, Lufthansa Technik réalise sa première expansion en cinq ans en établissant la division des opérations Lufthansa Technik Puerto Rico. Trois raisons principales expliquent que l’expansion de Lufthansa se fasse à Porto Rico : la situation géographique de l’île, au centre de trois continents ; l’engagement du gouvernement et le potentiel de productivité de la main-d’œuvre locale ; et enfin, les liens, le prestige et l’engagement de l’Université de Porto Rico (UPR) pour établir une institution spécialisée en technologie aéronautique et aérospatiale.

Constatant la nécessité d’adapter son offre académique et souhaitant répondre aux exigences d’un projet d’envergure nationale, l’UPR s’allie au département de l’éducation et à la Compagnie de Développement Industriel (PRIDCO) pour établir une entité gérant tous les projets académiques provenant de cette initiative et créant à leur tour un écosystème académique permettant de soutenir et d’aider le développement du conglomérat aéronautique et aérospatial du pays, en accord avec les politiques publiques et les stratégies de développement socio-économique. Cette entité est l’Institut aéronautique et aérospatial de Porto Rico (IAAPR).

 

À quels besoins en formation l’IAAPR répondra pour former les futurs professionnels en aéronautique du pays ?

L’IAAPR répondra aux besoins de formation dictés par le marché et par le conglomérat de l’industrie aérospatiale de l’île ainsi que par les entreprises du secteur qui s’y établiront à l’avenir. Pour ce faire, l’IAAPR développe des partenariats avec d’autres institutions d’enseignement supérieur afin de créer des programmes académiques permettant l’obtention de diplômes répondant aux plus hautes exigences de qualification professionnelle. En outre, l’IAAPR développe des programmes de qualification spécialisée, aussi bien en technique, en ingénierie et dans des domaines liés à l’administration d’entreprises du secteur aéronautique et aérospatial.

 

Comment évolue le secteur aérospatial à Porto Rico ? Quels sont vos objectifs à court et moyen terme pour vous positionner sur le marché latino-américain en constante évolution ?

Actuellement, le secteur aérospatial est en pleine croissance à Porto Rico. Pour soutenir cette croissance et pour nous positionner sur le marché latino-américain, l’IAAPR est en voie d’obtenir la certification de la Federal Aviation Administration (FAA) et de pouvoir proposer le diplôme de mécanicien en aviation. Ce programme commencera au début de l’année 2016. Une fois cette certification obtenue, l’IAAPR débutera la procédure pour obtenir la certification de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Ces deux certifications permettront à l’IAAPR de proposer de nouvelles possibilités d’études pour toutes les personnes souhaitant obtenir un emploi sur le marché nord-américain, régulé par la FAA, et sur le marché européen, régulé par l’AESA. Pour le marché latino-américain, l’option que représente l’IAAPR est unique en matière d’accès au marché étasunien car il allie le cadre régulateur de la FAA et la possibilité d’apprendre l’anglais, le tout dans un environnement hispanophone. De plus, les personnes intéressées ont la possibilité d’apprendre la réglementation de l’AESA, que le marché latino-américain préconise dans ses procédures.

 

Qu’offre Porto Rico en matière d’opportunités commerciales et de marchés de niche pour l’industrie aéronautique ?

Les entreprises du secteur aéronautique qui s’établissent à Porto Rico ont la possibilité immédiate d’accéder au marché nord-américain et d’apprendre les codes des relations commerciales dans l’environnement régulé par la FAA. À Porto Rico, l’industrie de la conception, de la recherche et du développement aérospatial et des secteurs qui y sont liés connaît la croissance. Il est important de souligner qu’outre la position géographique et géopolitique de Porto Rico, l’infrastructure du pays offre une possibilité de développement unique avec la plus grande piste d’atterrissage des Caraïbes et pas moins de 9 aéroports régionaux disponibles pour l’établissement d’entreprises qui requièrent de telles infrastructures, comme Lufthansa Technik.

 

Le gouverneur de Porto Rico, Alejandro García Padilla a dit : « Porto Rico est l’endroit au monde qui produit le plus d’ingénieurs au mètre carré ». La formation dans le domaine de l’ingénierie aéronautique a-t-elle changé au cours des dernières années ? Est-ce que les jeunes Portoricains misent sur cette formation d’avenir ?

Les jeunes Portoricains ont toujours misé sur les opportunités professionnelles leur permettant de prouver et de mettre au service de la communauté internationale leurs, compétences créatives et leur éthique professionnelle. À l’instar de toute discipline de haute technologie, l’ingénierie aéronautique est un domaine en constante évolution. La création de l’IAAPR offre aux jeunes du pays intéressés par ce domaine de nouvelles opportunités académiques leur permettant d’approfondir leurs connaissances théoriques et leurs compétences pratiques dans ce secteur en pleine croissance. L’IAAPR est une proposition supplémentaire pour les jeunes intéressés par une carrière dans le domaine de l’aéronautique.

 

Quelles mesures sont prises par le gouvernement pour soutenir le secteur aérospatial ?

Le concept mis en œuvre pour soutenir les entreprises repose sur le développement d’un conglomérat de sociétés autour de plusieurs éléments centraux. Le premier élément est d’attirer des entreprises clés de plusieurs secteurs et domaines liés à l’aérospatial. Le deuxième est d’analyser les besoins de ces entreprises et de disposer de la chaîne de fournisseurs nécessaires pour répondre à leurs besoins. Si les entreprises locales ne le permettent pas, il faudra attirer des entreprises qui le pourront et s’établiront dans le pays. Le troisième est d’intégrer l’écosystème académique pour fournir les ressources humaines nécessaires, conformément aux normes et à la préparation requise, pour les entreprises clés comme pour la chaîne de fournisseurs. De plus, l’intégration de l’écosystème académique vise à inciter les étudiants à devenir entrepreneurs afin de satisfaire les demandes et les besoins actuels et futurs de ces entreprises. Le quatrième est de fournir un environnement financier attractif pour les entreprises qui s’établissent dans le pays et pour les entrepreneurs locaux qui souhaitent développer une affaire au service de ce secteur. Le cinquième est de proposer de nouvelles possibilités concernant la qualité de vie pour différents styles de vie et une infrastructure favorisant le développement d’entreprises de haute technologie dans un environnement sûr, stable et diversifié pour leurs employés.

 

Comment arriver à positionner l’IAAPR à l’avant-garde de la formation aéronautique et aérospatiale ?

Pour pouvoir soutenir l’établissement et l’expansion d’un conglomérat du secteur aérospatial à Porto Rico, l’IAAPR se concentre sur trois aspects : l’innovation grâce au soutien de la recherche, au développement et à la commercialisation de produits et de la propriété intellectuelle ; l’extension de l’infrastructure ; et la création d’un écosystème académique proposant une palette de diplômes et de programmes de qualification dans l’industrie aérospatiale et des industries connexes. Le développement de cet écosystème académique et des autres aspects se fait selon le modèle de la co-création. Dans ce type de modèle, l’industrie, le monde académique et le gouvernement créent et nourrissent la croissance de solutions d’ensemble pour le bénéfice de l’environnement socio-économique du pays. Ce bénéfice produit de la valeur et des opportunités à court, moyen et long terme pour toutes les parties des diverses initiatives. L’IAAPR, initiateur et instigateur du modèle, se positionne à l’avant-garde de la formation aéronautique et aérospatiale de l’île.

 

 

Partager cet article