Skip to content

Pilotes en grève

Vicente Padilla

Vicente Padilla

AERTEC Solutions / CEO & Founder

Les pilotes de Lufthansa sont de nouveau en grève. Les pilotes d’Air France ont également fait grève il y a peu, générant de ce fait pour leur compagnie plusieurs millions d’euros de pertes. Les pilotes d’avion sont des personnes intelligentes et qualifiées. Mais ils sont humains. Ils se sont aussi pris  à leur propre jeu.

Les compagnies low cost et les trains à grande vitesse ont déstabilisé ce marché.

Durant ces dix dernières années, les niveaux de rentabilité obtenus par les lignes aériennes ont été très maigres.  Et il y a beaucoup de raisons à cela. La baisse de productivité du personnel en ait une. Mais il ne serait pas juste de rejeter la faute uniquement sur eux. Les cadres supérieurs sont aussi à blâmer. Cependant, les pilotes refusent d’accepter que le monde a changé. Fondamentalement, les salaires et les avantages des pilotes dans certaines compagnies aériennes ne sont pas en phase avec le marché d’aujourd’hui. Les compagnies low cost et les trains à grande vitesse ont déstabilisé ce marché. De nos jours, les vols court-courriers ressemblent aux voyages en diligences à l’époque de la conquête de l’Ouest. Il y a longtemps que la qualité des services à bord et la bonne gastronomie dans les avions n’y sont plus. Aujourd’hui, ces privilèges sont exclusivement réservés pour ceux qui voyagent en jet privé. Le marché des vols long-courriers à également changé. Les compagnies européennes s’affrontent dans une guerre sans merci avec les autres lignes aériennes internationales.  Les plates-formes les plus proches, comme celles d’Istanbul et de Dubaï,  sont en croissance constante pour divers motifs, dont entre autres, en raison de leur emplacement géographique stratégique. Les compagnies traditionnelles maintiennent leur rentabilité malgré une énorme pression sur les tarifs et sur les coûts qui montent en flèche. Tout ce que j’écris ici est bien connu dans l’industrie. Les pilotes doivent se rendre compte qu’ils doivent faire des efforts pour aider leur entreprise, pour au final, sauver leur propre emploi. Le fait que certains pilotes voient cette réalité de manière si floue est assez déconcertant. Ne devraient-ils pas avoir une vision irréprochable ?

cabecera-224web

Partager cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur pinterest