Skip to content

Interview Paul Fairbairn

AERTEC Solutions

AERTEC Solutions

AERTEC Solutions

 

PaulFairbain-heading-FR

 

Le responsable du pôle Aviation de Mott MacDonald au Royaume-Uni, nous raconte en exclusivité pour notre newsletter, sa vision sur l’avenir du secteur aéroportuaire.

 

Le responsable du pôle Aviation de Mott MacDonald au Royaume-Uni, Paul Fairbairn, à une vision très claire. Dans le secteur de l’aviation, il faut parler la même langue est surtout parler le langage scientifique, parce la clef de la réussite c’est la spécialisation. « Lorsque des collaborateurs internationaux parlent ce langage, l’entente est beaucoup plus simple, y compris s’ils parlent des langues différentes » assure-t-il, et pour qui Aertec est un allié de poids pour les grandes ingénieries, précisément « pour sa spécialisation ». Dans cette entretien, le leader  des activités aéroportuaires de l’une des plus grandes ingénieries du monde, nous offre son point de vue sur l’évolution du secteur, il nous explique comment seront les aéroports du futur et il nous commente certains de ses projets parmi les plus importants.

linea

Vision du secteur pour Mott Mac Donald, et ses projets aéroportuaires les plus emblématiques.Nous avons des activités importantes au Royaume-Uni, à Hong Kong et de nombreux partenariats avec des entreprises américaines d’ingénierie aéronautique. Aussi, nous pensons que ce domaine est un secteur à fort potentiel à développer (…). Parmi nos projets aéroportuaires emblématiques figurent ceux actuellement en cours à Heathrow, Hong Kong, Changi, et Singapour. A Heathrow, par exemple, nous sommes à la recherche de nouveaux modes d’accès à l’aéroport, des solutions nouvelles et durables. Nous travaillons aussi pour que ce modèle puisse être transposé à d’autres, comme celui de Gatwick, aéroport actuellement complètement saturé.

 

PaulFairbain-page-01La langue de la spécialisation. « Lorsque, dans une équipe internationale, tout le monde parle le langage scientifique, l’entente est beaucoup plus simple, y compris s’ils ne parlent pas la même langue (…) C’est pour cette raison que nous sommes toujours à la recherche de nouveaux partenaires qui ont, comme je l’appelle, le parler scientifique. Qu’est-ce que cela signifie ? Que lorsqu’on parle ce langage spécifique, les différences linguistiques n’ont plus d’importance (…) Pour cela, Aertec est un grand allié pour les grandes ingénieries, pour sa spécialisation (…) Chez Mott Macdonald, nous sommes une entreprise très coopérative et nous recherchons des partenaires locaux qui nous apportent cette spécialisation pour former une meilleure équipe pour nos clients ».

 

Comment avons-nous changé ?« Si je regarde en arrière et que je pense à l’évolution du secteur depuis mes débuts, je dois avouer que la transformation est énorme. Il s’est produit des changements substantiels qui ont reconfiguré complètement le marché de l’aviation, et qui font qu’aujourd’hui voyager est désormais presque à la portée de tous. Rappelons que dans les années 90, les avions Boeing 747-700 ont été introduits, mais peu avaient la capacité de voler du Sud de l’Asie à Londres sans transit. Il fallait faire de nombreux arrêts. L’évolution des voyages long-courriers a changé la dynamique des vols dans le monde entier. De nos jours, les gens peuvent voyager sur des destinations où il était autrefois difficile d’arriver, comme l’Inde ou Abu Dhabi. D’après moi, il existe deux changements structuraux qui ont reconverti le marché européen et mondial. Le premier, l’émergence des grands hubs au Moyen-Orient: Dubaï, Abu Dhabi (…); et le second, associé au premier, avec la profusion des compagnies aériennes qui ont augmenté le trafic aérien, le rendant plus accessible aux usagers.

 

Les meilleurs aéroports au monde. « Je crois que les nouveaux aéroports asiatiques sont à l’heure actuelle les meilleurs au monde. Les aéroports de Hong Kong, Changi en Chine, Singapour, et Séoul en Corée du Sud, partagent à mon avis, toutes les caractéristiques pour être les meilleurs aéroports du monde. Qu’est-ce qui les distinguent des autres ? Surtout la qualité des services offerts, le rapport aux passagers et le sens du détail. La conception, et dans ce sens pas seulement l’architecture, mais aussi la conception globale de l’aéroport pour améliorer l’expérience du passager. Prenons l’exemple de Changi, où il existe une passion absolue dans les détails qui marquent la perception du passager. L’aéroport de Hong Kong possède une architecture simple, mais malgré tout, les passagers reçoivent un service irréprochable (…) Et je crois que l’avenir va dans ce sens, en aidant les voyageurs à améliorer leur expérience pendant le vol, par exemple, en le faisant beaucoup plus agréable et moins pesant (…) »

 

PaulFairbain-page-02L’avenir du secteur. « Il se trouve dans l’amélioration de l’expérience du passager, les opportunités offertes par la technologie sont fascinantes. Les nouvelles technologies actuelles, celles des 10 -15 dernières années, ne nous ont pas encore révélées tout leur potentiel. Nous pensons, par exemple, aux smartphones et à ce qu’ils peuvent faire pour le passager en termes de confort. Dans certains aéroports, comme celui de Londres entre autres, nous disposons de technologies qui permettent aux usagers d’être plus autonomes, ce qui se traduit aussi par une rentabilité commerciale. Je crois que nous pouvons faire des choses très intéressantes si nous devenons plus créatifs dans notre analyse de ces nouvelles technologies.  Nous verrons bien ce que nous pourrons obtenir dans les vingt prochaines années, les technologies du futur, bien appliquées, pourraient bien révolutionner les méthodes de contrôle de sécurité d’un vol.

 

Ciel Unique Européen.« Personnellement, je ne dirai pas que le futur de l’aviation dépend seulement de cela, mais si je pense que SESAR offre de grandes possibilités, surtout en ce qui concerne la congestion du trafic aérien. Il existe en Europe, comme par exemple au Royaume-Uni, des espaces complètement saturés, et ce projet communautaire permettrait de moderniser la gestion du trafic aérien. »

 

Un secteur en pleine croissance. « Les prévisions du futur du secteur aéroportuaire sont très positives, et particulièrement en Amérique Latine, en Chine et en Inde, qui sont des marchés avec beaucoup d’opportunités et très intéressantes, ce qui vaut la peine d’y prêter beaucoup d’attention. »

 

 

 

 

Partager cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur pinterest