Skip to content

L’aéroport belge de Charleroi inaugure un nouveau terminal

heading-charleroi-001

 

L’aéroport de Charleroi-Bruxelles-Sud a inauguré hier après-midi l’extension de son nouveau terminal, conçue par la société spécialisée en aéronautique AERTEC Solutions. Le ministre-président de la Wallonie, Paul Magnette, et les ministres des Transports et de l’Économie belges, François Bellot et Kris Peeters, ainsi que toute l’équipe d’AERTEC Solutions qui a participé au projet ont assisté à l’inauguration.

Pour AERTEC Solutions, la durabilité consiste également à combiner nos connaissances avec la technologie locale pour obtenir un maximum d’efficacité.

La multinationale d’ingénierie et de conseil spécialisée dans l’aéronautique a développé l’un des projets d’aéroports low cost de taille moyenne, de plus grande envergure dans toute l’Europe, avec un budget global de 70 millions. « Ce fut un véritable défi pour notre équipe : nous avons élaboré le plan directeur en tenant compte de toutes les hypothèses de croissance, conçu entièrement l’infrastructure et enfin, nous avons contrôlé l’exécution des travaux afin que le terminal entre en service à la fin de cette année » affirme Alejandro Martín, responsable d’architecture d’AERTEC Solutions.

Le nouveau terminal du deuxième aéroport belge constitue la première phase d’une planification qui doublera quasiment sa capacité à moyen terme, passant de 34 000 à 65 000 m2. Il pourra désormais accueillir jusqu’à huit millions de passagers conformément au niveau de service C établi par l’IATA, bien que lorsque toutes les opérations prévues par le plan directeur, également élaboré par AERTEC Solutions, seront réalisées, il pourra atteindre plus de 10 millions de passagers par an. Par ailleurs, le parking a lui aussi été sensiblement renforcé en ce qui concerne sa capacité, augmentée d’environ 3 000 m2, de plus, les accès alentours ont également été agrandis et améliorés.

La nouvelle conception s’inscrit dans la continuité du terminal existant et, du fait de la latitude à laquelle il se trouve, il exploite toutes les possibilités d’éclairage naturel, ainsi que la vue sur l’aire de trafic des aéronefs. Le résultat est un terminal au budget très modeste offrant toutefois des espaces lumineux et agréables pour le voyageur, qui incarne un projet cherchant à prouver qu’il est possible de créer des aéroports low cost orientés vers les personnes. « Le concept de travail d’AERTEC Solutions repose sur la construction durable, qui ne signifie pas seulement de tirer profit des ressources naturelles. Pour nous, la durabilité consiste également à combiner nos connaissances avec la technologie locale pour obtenir un maximum d’efficacité », assure M. Martín.

D’ailleurs, l’un des principaux objectifs du projet conçu par AERTEC Solutions était d’améliorer l’expérience des utilisateurs de l’aéroport de Charleroi-Bruxelles-Sud, qui occupe la 4e place du classement mondial des meilleurs aéroports low cost, d’après une étude réalisée par Skytrax. Le projet a amélioré la conception de quatre espaces clés pour la qualité perçue par le voyageur : enregistrement, contrôle de sécurité, contrôle des passeports et collecte des bagages. L’un des principaux défis pour AERTEC Solutions était de pouvoir garantir la compatibilité des travaux d’extension du terminal avec le fonctionnement à plein rendement d’un aéroport qui connaît une forte croissance des passagers depuis quelques années. De même, et en réponse aux calculs sur l’augmentation du trafic à moyen terme, un autre pré-requis était de faciliter de futures extensions conformément à la demande des passagers et des lignes aériennes.

AERTEC Solutions n’a pas seulement conçu le nouveau terminal, l’entreprise a réalisé toutes les études préalables nécessaires pour définir le projet d’extension, elle a élaboré son plan directeur et supervisé tout le processus d’appel d’offre et l’exécution des travaux, qui ont pris fin avant le délai prévu. « Notre conception n’est pas seulement un bon travail d’architecture. Grâce à notre savoir-faire dans l’ensemble du cycle de vie de l’aéroport, nous avons su relever ce défi avec toutes les garanties, car si les bons architectes sont nombreux, peu d’entre eux connaissent l’architecture aéroportuaire », conclut le directeur du projet.

Ce travail d’envergure en Belgique s’ajoute à la longue expérience d’AERTEC Solutions, construite au fil de projets aéroportuaires internationaux, dans des pays comme la Colombie, le Panama, le Pérou, le Brésil, le Chili, la Bolivie, le Royaume-Uni, l’Irlande, la Turquie et l’Arabie Saoudite, entre autres. Sa capacité pour intervenir globalement dans l’ensemble du cycle d’ingénierie, la conception et l’exécution des infrastructures aéroportuaires a permis à l’entreprise espagnole de se positionner comme le meilleur allié technologique de 100 aéroports internationaux dans 40 pays.

 

 

Partager cet article