Skip to content

Entretien avec Hilal Ünal Türkan, OSSA

heading-hilalunal

 

Hilal Ünal Türkan, Coordinatrice du cluster et Chef de projet, Cluster de défense et d’aviation OSSA (Turquie).

« Notre objectif est de renforcer la position et la capacité technologique des entreprises ».

linea

 

Dans quelques mois, OSSA célébrera son dixième anniversaire. Quels ont été les principaux défis relevés par le cluster au cours de cette décennie ? Comment le secteur de l’aviation turque a-t-il évolué au fil des années ?

Si nous devons établir un ordre de priorité, notre principal objectif est d’accroître les besoins de l’industrie aérospatiale et de la défense et de rendre les entreprises du cluster compétitives sur le marché international. Notre but est aussi de les aider à devenir des sous-traitants préférentiels grâce à une plus grande coopération et à développer leurs capacités et pénétrer le marché international. La coopération avec les universités et la région industrielle organisée, basée sur le transfert de technologie vers les PME, ainsi que la mise en avant des avantages concurrentiels de la région dans un secteur spécialisé, ont permis de créer de la concurrence et de développer les compétences des sous-traitants.

Au cours des dix dernières années, nous avons cherché à entrer en contact avec l’ensemble des PME travaillant dans le secteur de la défense et de l’aviation. Nous avons accueilli plus d’entreprises membres, portant leur nombre à 164 ; nous avons contribué à améliorer leurs exportations tout en réduisant les difficultés qu’ils rencontraient dans leurs exportations directes. Nous avons préparé nos membres aux processus de qualité et les avons accompagnés dans leurs démarches de certification.

 

Quels sont les atouts clés du secteur de l’aéronautique et de la défense en Turquie ? L’un des principaux buts d’OSSA est d’augmenter la production nationale. Quelle est la situation actuelle des entreprises aérospatiales turques sur le marché international ?

Notre région est la plus développée en matière de technologie ; elle compte plusieurs PME et l’une des principales universités et centres de recherches, situés à Ankara. Au cours des dix dernières années, le nombre des PME travaillant pour le secteur de l’aviation a augmenté, ainsi que leur qualité. La production du secteur de l’aviation a été multipliée par quatre, le taux d’exportation par cinq et les investissements en R&D ont plus que décuplé. À Ankara, la construction d’une vaste région industrielle organisée pour le secteur de l’aviation est toujours en cours. D’après les estimations, elle s’achèvera avant la fin de l’année.

Le secteur de l’aéronautique et de l’aviation civile se développe rapidement dans notre région et constitue le domaine le plus avancé. En Turquie, les PME ne concentrent pas leurs efforts uniquement dans l’aéronautique ; la région se transforme rapidement pour se trouver à la pointe de la technologie. Ceci a un profond impact sur la croissance des PME, notamment en ce qui concerne la fourniture des FEO.

Comme nous le montrent les données ci-dessous, le secteur de l’aviation en Turquie se développe rapidement et les investissements augmentent significativement.

Les informations et chiffres suivants sont fournis par l’IATA, l’OACI, la CEAC, le CIA, l’AESA et EUROCONTROL.

Turkish Airlines : 400 aéronefs commandés qui seront ajoutés à la flotte en 2020.

Au 31 décembre 2013, la Turquie comptabilisait :

  • 54 taxis aériens ;
  • 51 aérodromes d’aviation générale ;
  • 22 ballons ;
  • 39 opérations d’épandage agricole ;
  • 385 avions de ligne ;
  • un total de 1 240 aéronefs opérationnels.
  • Le nombre de passagers internationaux est estimé à 73 millions, ce qui correspond au 8e rang mondial

 

Le cluster de défense et d’aviation OSSA, qui regroupe 164 entreprises, a pour mission d’assister les sociétés membres dans leur développement. Pourquoi est-il si important pour la culture du cluster de poursuivre son expansion ?

Les entreprises membres d’OSSA sont en mesure de produire dans le secteur de l’aviation, en tenant compte des besoins des clients et des normes internationales. Elles sont également capables de gérer des pièces complexes et difficiles avec un haut niveau de précision, mais aussi de créer des solutions de partenariat pour le secteur primaire. Leurs domaines de compétences incluent également des entreprises du secteur aéronautique et des fabricants industriels. Dans le but de trouver de nouvelles opportunités d’emplois et de nouveaux marchés, OSSA a contribué à rendre les entreprises membres plus compétitives, identifié les faiblesses et recherché des solutions pour les résoudre. Nous avons préparé des stratégies pour créer un business plan. Nous encourageons les entreprises à envisager une approche plus proactive en matière d’exportations et les informons des opportunités existantes. Nous les sensibilisons et travaillons à la formation pour surmonter le manque d’informations concernant les exportations, tout en réduisant les coûts.

En tenant compte de la structure mondialisée du secteur de l’aviation, OSSA aide à faciliter l’intégration des entreprises membres dans une chaîne de valeurs internationales. Nous visons à consolider la position et les capacités technologiques de nos entreprises, de manière à leur permettre de faire face aux défis posés par le marché.

Nous considérons que nos 164 membres ne font qu’un et c’est ce que reflète notre travail. Nous savons tout ce qu’il y a à savoir sur les PME et leurs besoins. Nous entretenons de bonnes relations avec nos partenaires et les organisations qui nous soutiennent.

 

Le cluster travaille en étroite relation avec les universités. Quels sont les principaux programmes de formation professionnelle pour l’aérospatiale, dans lesquels OSSA est impliqué ?

Le cluster dispose d’un groupe d’universitaires qui ont la volonté de collaborer avec l’industrie. Il soutient également les entreprises souhaitant participer à des projets menés par les universités et instituts de recherches, en partageant leurs connaissances et compétences, en testant les services et en collaborant en matière de R&D. Nous menons des entretiens individuels avec le département d’ingénierie aéronautique de la METU (Université technique du Moyen-Orient) et nous collaborons également avec la METU au projet « New Things, New Ideas » (« Nouvelles choses, nouvelles idées ») qui concerne l’aviation civile.

Nous effectuons des présentations dans nos universités pour promouvoir les activités des entreprises du cluster. Nous collaborons également avec l’université THK pour fournir des instructeurs et encourager les relations entre les entreprises membres, ainsi qu’avec l’université d’Anatolie à la préparation d’un inventaire de l’aviation. Un protocole de coopération a également été signé par l’université THK pour le développement des études sectorielles.

 

Vous avez récemment participé au salon Aerospace & Defence Meetings 2016 (ADM) à Séville et, du 11 au 13 octobre aura lieu à Ankara la convention « International Cooperation Days in Defence & Aerospace » (ICDDA). Que représentent ces événements internationaux de l’aérospatiale pour le cluster OSSA ? Constituent-ils des possibilités de collaboration avec le cluster de l’aérospatiale andalouse ?

Nous avons effectivement participé au salon « Aerospace & Defence Meetings 2016 » (ADM) à Séville, au cours duquel nous avons eu la chance d’échanger avec des entreprises étrangères de l’aviation sur les besoins futurs du secteur. Nous y avons présenté la convention ICDDA 2016 et expliqué à quel point elle est efficace pour le secteur et les PME. Nous les avons invitées à cette convention afin qu’elles puissent rencontrer nos PME et découvrir leurs capacités et le potentiel de collaboration qu’elles représentent. Il existe en effet des possibilités de collaboration avec le cluster de l’aérospatiale andalouse. Le secteur de l’aviation possède un très fort potentiel ; nous sommes ouverts à tout type de collaboration pour nos PME, visant à améliorer leurs parts de marché et à rendre les membres de notre cluster plus compétitifs sur le marché national et à l’international.

 

Quel est le rôle d’OSSA dans le transfert de technologie vers les PME ?

Nous travaillons à rendre les membres de notre cluster plus compétitifs sur le marché international de l’aviation civile. OSSA constitue une interface efficace entre les PME et le gouvernement. Ce mécanisme soutient les PME et leur apporte des conseils tout en favorisant la promotion du réseautage d’entreprise. C’est également une plateforme déterminante qui trouve des solutions collectives à des problèmes courants, ainsi qu’une passerelle pour les PME vers les marchés internationaux. Nous représentons aussi une institution solide pour les FEO, car nous leur permettons d’atteindre plus de sous-traitants et sommes un partenaire fiable pour les universités et centres de recherches dans le développement de projets de R&D.

Nous nous concentrons sur la fabrication de technologies et les soutenons pour que le processus de production soit plus technologique. Au sein du cluster, du câblage ou l’usinage à l’ingénierie logicielle dans de nombreux domaines commerciaux, en passant par le traitement électronique et de surface, il existe des entreprises sur lesquelles nous pouvons compter. Cet éventail de services multiplie les capacités et les compétences et renforce notre aptitude à promouvoir le secteur aérospatial turc sur la scène internationale. Nous sommes en communication constante avec le secteur primaire et le sous-secrétariat du secteur de la défense. Nous utilisons un programme de gestion du cluster en ligne pour contacter qui que ce soit, dès que nécessaire. Nous sommes à même de transférer les problèmes et les solutions pour nos entreprises. Nous ne répondons pas seulement aux principales demandes en les mettant en relation avec des entreprises industrielles et étrangères : nous sommes en mesure d’ouvrir de nouvelles portes pour nos entreprises. En d’autres termes, la plupart des choses que nous faisons ensemble ne seraient pas réalisables par les entreprises elles-mêmes. Nous produisons ensemble pour l’aérospatiale.

 

Quels sont les principaux objectifs d’OSSA pour les années à venir ?

Nous devons faire face à de nombreux défis : rendre les membres de nos clusters encore plus compétitifs sur le marché international ; obtenir une coopération internationale solide avec différents clusters dans le monde entier ; maintenir la marque OSSA aussi forte que possible en matière de qualité et de consolidation.

 

 

Partager cet article