Skip to content

Chronique d’expert par Kjeld Binger, AIG

Kjeld Binger

Kjeld Binger

AIG Airport International Group / CEO

 

En seulement quelques années, depuis qu’Airport International Group (AIG) a entrepris la réhabilitation, l’agrandissement et l’exploitation de l’aéroport international Reine-Alia (QAIA), la principale passerelle aérienne de la Jordanie sur le monde s’est transformée et est en bonne voie pour devenir le hub aéroportuaire régional idéal pour les voyages d’affaires et de loisirs.

Aéroport international Reine-Alia : le ciel pour limite.

Après avoir obtenu en 2007 un partenariat public-privé pour une durée de 25 ans suite à un appel d’offre mondial, Airport International Group (AIG) s’est embarqué avec l’aéroport QAIA pour un voyage tout simplement exaltant. En 2013, l’inauguration, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Abdallah II, de notre nouveau terminal ultramoderne de 119 000 m2 a marqué une étape incroyable. Le projet du terminal a impliqué la modernisation des installations de l’aéroport, l’augmentation de la capacité de passagers et l’amélioration de l’expérience des voyageurs.

Depuis l’aéroport n’a cessé de cumuler reconnaissances et succès. Obtenant des résultats sans précédents au terme de l’enquête Airport Service Quality (ASQ), leader mondial des programmes de benchmarking en matière de niveaux de service et de satisfaction des passagers des aéroports, l’aéroport QAIA s’est hissé de la 186e place en 2012 à la 34e place parmi près de 300 aéroports dans le monde entier. En 2014, il a obtenu la première place du classement général ASQ Awards 2014 dans les catégories « Meilleur aéroport par région : Moyen-Orient » et « Meilleure amélioration par région : Moyen-Orient ». QAIA est également devenu le premier aéroport au Moyen-Orient à atteindre le deuxième niveau de l’Airport Carbon Accreditation (ACA), qui reconnaît les accomplissements en matière de mesure et réduction de l’empreinte carbone ; nous nous efforçons désormais d’atteindre le troisième niveau ACA en 2016 en réduisant davantage notre bilan carbone.

La deuxième phase d’agrandissement de l’aéroport QAIA, qui poursuit son évolution et dont l’achèvement est prévu pour 2016, devrait permettre d’augmenter le trafic jusqu’à 12 millions de passagers. S’appuyant sur le service de classe mondiale de l’aéroport QAIA, l’agrandissement comprendra la mise en place de passerelles d’embarquement fixes capables d’accueillir des avions gros-porteurs et d’augmenter la capacité d’embarquement, ainsi qu’un plus grand nombre de salles d’embarquement pour les aéronefs stationnés au large du terminal. En outre, le projet prévoit la mise en place d’écrans plus grands, l’ajout de bornes de rechargement, la mise à niveau de notre système Wi-Fi et l’installation de trottoirs roulants pour rendre le voyage aussi agréable que possible. À la fin du mois de septembre 2015, la seconde phase d’agrandissement avait déjà été réalisée à 81 %.

Grâce à son infrastructure améliorée, sa culture d’entreprise centrée sur le passager et son engagement en faveur d’un développement continu à tous les niveaux, l’aéroport QAIA a réussi à faire d’immenses progrès. Au travers de notre stratégie de développement des itinéraires soigneusement étudiée et de notre politique de ciel ouvert, nous tâchons de continuer à soutenir activement les objectifs de la Stratégie nationale pour le tourisme en mettant en avant l’aspect dynamique de la Jordanie pour les affaires, les loisirs, l’investissement et des événements industriels plébiscités, mais aussi en agissant comme acteur majeur de la prospérité du royaume.

 

 

Partager cet article