Skip to content

Chronique d’expert par l’aéroport d’Heathrow

 

Stratégie de mobilisation des intervenants : défis et opportunités pour les aéroports

On pense souvent que les aéroports sont des sociétés autonomes. Les pistes, les terminaux et les autres infrastructures au sol nous appartiennent effectivement, et nous sommes chargés de leur construction. Toutefois, notre succès est véritablement lié aux efforts de tout un réseau de nombreux intervenants qui ont chacun un impact spécifique sur la stratégie de l’aéroport. Le personnel d’Heathrow représente seulement 6.000 employés sur les 80.000 personnes qui y travaillent. S’agissant de l’une des principales plateformes aéroportuaires d’Europe, et du monde, son succès est assuré lorsque les intervenants tels que les compagnies aériennes, les services de contrôle du trafic aérien, les manutentionnaires au sol, les agents des douanes britanniques, les organes de contrôle international et les partenaires commerciaux, pour n’en citer que quelques-uns, ont accès à un plan général concernant l’aéroport, et travaillent chaque jour d’arrache-pied pour le réaliser.

La clé du succès est l’intégration profonde avec chaque stakeholder.

Je suis convaincu que cette tendance sera renforcée au cours des 5 à 10 prochaines années. À Heathrow, le nouveau terminal 2 a ouvert ses portes cette année après des années de collaboration avec STAR alliance et d’autres partenaires en vue de le réaménager et de l’exploiter de manière optimale. Sur la base des leçons tirées au cours de cette collaboration stratégique, nous venons également tout juste de lancer notre centre d’opérations aéroportuaires combinées : il s’agit ainsi de concrétiser notre stratégie d’intégration des opérations mais également de planifier les développements futurs avec les intervenants clés à Heathrow. Pour nous, ce type d’approches, qui vont bien au-delà de la simple collaboration et passent par une intégration approfondie, créent d’immenses opportunités potentielles et permettent d’améliorer le mode de fonctionnement de la plateforme aéroportuaire.

Les intervenants ne se trouvent pas uniquement au cœur de notre secteur. Le plus grand défi que doit à présent relever Heathrow est la capacité : nos deux pistes sont les plus sollicitées au monde et elles ont atteint leur pleine capacité. Nous devons nous agrandir. Les conclusions du dossier commercial relatif au Royaume-Uni et à Heathrow sont indiscutables. Toutefois, nous ne pouvons pas agir seuls. Nous devons faire appel aux sociétés en général, aux syndicats et à la communauté politique et tenter d’obtenir leur aide. Il est tout à fait essentiel d’impliquer les habitants des villes alentours comme cela n’a jamais été fait auparavant. Il s’agit ainsi d’établir des partenariats avec les municipalités et de faire en sorte que les communautés locales s’engagent davantage dans la définition de nos objectifs, et la manière de les atteindre. Il existe donc une tendance évidente des aéroports à fixer leur stratégie par le biais de la négociation, la coopération et l’intégration d’autres intervenants.

Je souhaiterais que toutes les personnes qui travaillent dans les aéroports envisagent la manière dont ce point de vue modifie les solutions auxquelles nous pourrions avoir recours, et les façons dont nous pourrions chercher à les définir. Tous ceux qui profiteront de cette tendance participeront à la création des fantastiques aéroports du futur.

cabecera-257web

Normand Boivin
Directeur des Opérations
Aéroport d’Heathrow

 

 

Partager cet article