Skip to content

Entretien avec le Directeur Général du salon FAMEX

Le Général P.A.D.E.M.A. Edgar Salvador Rodríguez Franco (pilote-aviateur diplômé de l’État-major aérien) est le Directeur général du salon FAMEX-2017.

« Au niveau du continent, le Mexique est une référence pour l’industrie aéronautique ; en effet, le pays compte plus de 330 entreprises ».

La 2e édition du FAMEX, la Foire aéronautique et spatiale du Mexique (Feria Aeroespacial de México), s’est déroulée du 26 au 29 avril. Quelles ont été les nouveautés par rapport à l’édition du FAMEX 2015 ?

En 2017, la Foire aéronautique et spatiale du Mexique s’est tenue à la fin du mois d’avril et a enregistré un plus grand nombre d’entreprises participantes et plus d’aéronefs en exposition. Nous avons organisé un sommet sur l’espace au cours duquel ont été présentés des conférences et des ateliers de grande qualité sur le secteur aéronautique et spatial ; de plus, pour la première fois, nous avons organisé un séminaire en vue de réunir des industries aéronautiques et de défense du Mexique et du Brésil, où des autorités, des entrepreneurs et des chefs d’entreprise ont abordé des thèmes qui ont permis, entre autres, des échanges d’expériences et des transferts de technologies.

 

Le Mexique est devenu l’un des principaux centres du secteur aéronautique en Amérique latine et dans le monde. Après analyse de la réussite de la première édition, quels sont les défis de l’organisation d’un tel événement et quel effet positif a-t-il pour le secteur ?

Au niveau du continent, le Mexique est une référence pour l’industrie aéronautique ; en effet, le pays compte plus de 330 entreprises et une de nos forces est d’être le sixième fournisseur pour les États-Unis. Nos exportations représentent 6,6 milliards de dollars sur l’année 2015 et nous avons été distingués en tant que 15e exportateur mondial ; notre infrastructure compte plus de 56 aéroports internationaux qui nous aident à poursuivre notre développement économique.

Pour le Mexique, le fait d’organiser un tel événement est avant tout un engagement dont l’objectif est de soutenir et de promouvoir le développement économique du pays ; dans un deuxième temps, il constitue un défi car, si lors de la première édition, nous avons pu consolider et montrer au monde entier le développement industriel aéronautique du pays, la deuxième édition nous a obligés à redoubler nos efforts pour offrir de meilleures prestations et dépasser les accomplissements de l’année 2015.

 

D’après les dernières données publiées par le gouvernement, la croissance annuelle du secteur aéronautique mexicain a été de 35 % au cours des trois dernières années ; pour 2020, le pays pourrait atteindre le dixième rang mondial, avec une production plus importante dans le secteur. Quels sont les principaux facteurs qui permettent une telle croissance de l’industrie aéronautique dans le pays ?

La communauté aéronautique internationale reconnaît que la main-d’œuvre spécialisée que constituent les ingénieurs et techniciens mexicains fait partie des meilleures au monde et la preuve en est que notre pays a signé un Accord bilatéral sur la Sécurité aérienne (Acuerdo Bilateral de Seguridad Aérea — BASA) avec les États-Unis, ainsi que l’Arrangement de Wassenaar qui le place parmi les pays disposant de certifications internationales.

De la même façon, le gouvernement fédéral a contribué en mettant en place un programme en vue de moderniser 12 aéroports internationaux, dans lequel est notoire la construction du nouvel aéroport de Mexico. Le développement de cette industrie a été fortement encouragé et a permis une passer de 70 entreprises en 2007 à plus de 330 enregistrées aujourd’hui.

 

Un des principaux défis réside dans la croissance de la chaîne locale de fournisseurs qui doit pouvoir satisfaire la demande des grands constructeurs aéronautiques. Quelles sont les politiques mises en œuvre en faveur de la chaîne logistique mexicaine ?

L’organisation du salon FAMEX 2017 devrait permettre de capter les fournisseurs nationaux et internationaux, en vue de répondre aux besoins de travaux de réparations dans le monde entier ; cependant, les composants aéronautiques sont tellement spécialisés qu’il est nécessaire de concrétiser de nouveaux accords commerciaux avec d’autres pays et, dans le même temps, de renforcer les accords existants, dans le but d’obtenir une chaîne logistique plus efficace.

Nous pouvons souligner l’installation du centre de maintenance des avions C295 dans la base militaire n° 1 (Santa Lucía, Mexique), qui nous permettra de réaliser efficacement la maintenance de la flotte des avions de la Force aérienne mexicaine et de l’Armée mexicaine ; cette activité sera menée.pour la première fois et deviendra la référence pour mener un travail commun au profit des deux forces armées.

 

Au cours de la Foire aéronautique et spatiale du Mexique 2017 (Feria Aeroespacial de México 2017) se tiendra également le 2e Forum d’enseignement aéronautique et spatial qui permettra de rassembler la quasi-totalité des institutions qui développent des programmes d’enseignement pour le secteur. Dans quels domaines se spécialisent les futurs professionnels aéronautiques du pays ?

N’oublions jamais que les jeunes construiront l’avenir de la Nation. Au Mexique, il existe un très grand nombre d’établissements éducatifs, que ce soit dans les domaines techniques ou de l’ingénierie, ainsi que des diplômes de troisième cycle en aéronautique. C’est la raison pour laquelle un forum sur l’enseignement aéronautique a été mis en place pour offrir des conférences dirigées vers les étudiants entrepreneurs et pour encourager le développement scientifique et technologique, dans le but de consolider la main-d’œuvre qualifiée dont dispose le pays.

Au cours de ce forum, les thèmes abordés concernent plus particulièrement les turboréacteurs, la recherche de nouvelles technologies, les matériaux composites, la maintenance, la réparation et les révisions (overhaul) et sont présentés par un groupe de professionnels, nationaux ou étrangers, dotés d’une vaste expérience dans ce domaine.

 

Quels sont les principaux avantages pour les investisseurs étrangers qui souhaitent établir leurs programmes aéronautiques au Mexique ?

FAMEX-2017 est l’environnement idéal pour les investisseurs, grâce aux rencontres B2B qui permettent des échanges commerciaux et où les conditions sont réunies pour envisager des affaires entre les différentes entreprises, organismes, fournisseurs et initiatives privées.

Un séminaire « sur les investissements étrangers » a également été mis en place, au cours duquel ont pu être établis les avantages et les incitations qui permettront aux entreprises intéressées d’installer des parcs, des sociétés ou toute autre activité génératrice de travail et qui contribuerait à l’essor de l’industrie aéronautique.

 

Plus de 32 000 professionnels du secteur aéronautique mondial se sont retrouvés au FAMEX 2015. Les prévisions de l’édition 2017 ont-elles été dépassées ?

Au cours de cette édition, nous avons reçu 40 000 personnes intéressées par l’aéronautique, ce qui correspond à une augmentation de plus de 80 pour cent d’entreprises participantes. L’objectif recherché était d’atteindre les 400 entreprises participantes ; il a été pleinement rempli.

 

 

Partager cet article