Skip to content

Chronique d’expert par Jim Quick, AIAC

Jim Quick

Jim Quick

Aerospace Industries Association of Canada / President & CEO

 

Compétitivité et collaboration : Le futur de l’aérospatiale mondiale

Les bouleversements au sein de l’aérospatiale redéfinissent actuellement ce secteur de manière passionnante et enrichissante. Les chaînes logistiques se renforcent et changent leur façon de gérer les coûts et de prendre des risques. La mondialisation a ouvert de nouveaux marchés et introduit de nouveaux acteurs, impatients d’accroître leur propre capacité aérospatiale nationale. Le tout poussé par un nombre toujours plus grand de clients qui recherchent des transports aériens plus rapides, plus écologiques et plus rentables que jamais.

L’industrie aérospatiale du Canada est florissante depuis plus d’un siècle et bénéficie actuellement d’une position de leader au niveau mondial sur des créneaux clés. L’industrie aérospatiale canadienne est classée en tête de l’OCDE en termes de simulation des vols civils et de production de petits moteurs (turbopropulseurs et moteurs d’hélicoptères), en deuxième position pour la production d’avions d’affaires et régionaux et en troisième position pour la production globale d’avions civils. Nos compagnies sont réellement d’envergure mondiale et nous sommes très fiers de nos réussites. Face aux changements massifs de l’industrie mondiale, nous devons néanmoins tous nous projeter vers ce que réserve l’avenir et prendre des mesures stratégiques concertées pour nous assurer que nous sommes prêts.

Pour l’Association canadienne des industries aérospatiales (AIAC) et nos membres, adopter une approche collaborative a été essentiel pour renforcer la compétitivité et la croissance future de nos membres afin de bien nous positionner pour répondre aux défis et opportunités qui s’offrent à nous. Cela s’est traduit pas de nombreuses initiatives, essentielles dans la manière par laquelle nos compagnies exercent leurs activités à l’échelle mondiale :

  • Innovation et recherche– Le secteur de l’aérospatiale est considéré comme un domaine d’orientation stratégique en ce qui concerne l’approche scientifique, technologique et d’innovation du gouvernement canadien. En 2014, le Canada a établi le Consortium de recherche et innovation de l’aérospatiale au Canada (CARIC), un réseau national dont l’objectif est de promouvoir une recherche collaborative entre les universités, les institutions de recherche, les fournisseurs d’équipement d’origine et de Niveau 1 et autres fournisseurs. Le CARIC collabore également avec CANNAPE et nos partenaires dans l’UE afin de promouvoir la recherche internationale avec nos partenaires européens.
  • Formation des fournisseurs– L’IAC dirige le développement d’une initiative de formation des fournisseurs qui renforcera la base de fournisseurs canadiens afin que les petites compagnies puissent se développer rapidement, s’adapter et répondre aux exigences de la chaîne logistique, ici au Canada et dans le monde entier.
  • Développement des activités internationales – L’aérospatiale a été désignée comme un secteur stratégique dans le GMAP (plan d’action des marchés internationaux du gouvernement canadien), une stratégie internationale conçue pour faciliter les activités internationales des compagnies canadiennes et accéder aux marchés internationaux. L’AIAC travaille en étroite collaboration avec nos homologues du secteur international et le Service des délégués commerciaux à travers le monde pour garantir que les partenaires et clients, actuels et potentiels, dans le monde entier puissent réaliser facilement des affaires avec les compagnies canadiennes.
  • Sommet de l’aérospatiale canadienne — En novembre 2015, l’AIAC accueillera cette conférence et salon commercial annuel en pleine expansion qui regroupe les dirigeants internationaux du secteur, dans le but d’établir des relations et d’identifier de nouvelles opportunités d’affaires avec les fournisseurs et équipementiers canadiens. (Contactez-nous par courrier électronique pour en savoir plus sur les tarifs internationaux spéciaux.)

Dans les années à venir les acteurs de l’aérospatiale, naissants ou déjà établis, devront être à la fois vifs et stratégiques dans leur réponse à la « nouvelle norme » qui deviendra l’industrie aérospatiale du futur. L’AIAC est impatiente de collaborer avec nos membres et potentiels partenaires du monde entier afin de profiter au maximum de ces opportunités.

 

Jim Quick
PDG
AIAC (Association canadienne des industries aérospatiales)

 

 

Partager cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur pinterest