0

L’impact économique des aéroports

Les infrastructures aéroportuaires génèrent un impact très positif sur l’économie de leur région. En plus de constituer la porte d’entrée des touristes, hommes d’affaires et investisseurs, les aéroports créent de nombreux emplois pour la communauté. Les emplois générés peuvent être regroupés en six catégories :

Les aéroports créent non seulement des emplois directs, mais génèrent également des emplois indirects, induits et ayant un effet catalyseur. Leur effet de ricochet dépasse les frontières du site aéroportuaire.

Opérations aéroportuaires

Cette catégorie comprend toutes les activités qui assurent les opérations de l’aéroport : approche, atterrissage et décollage de l’avion. Ces activités sont principalement effectuées par le personnel des opérations de l’aéroport. Cela comprend également des services tels que le contrôle du trafic aérien, le contrôle des passeports, le contrôle des douanes, etc., ces derniers services étant normalement assurés par des agents publics travaillant pour le compte d’agences gouvernementales.

Transport aérien

Le transport de passager est le but principal de tout aéroport. Cette activité est menée par des compagnies aériennes, qui sont habituellement des entreprises privées. Elle inclut également les opérations au sol telles que l’embarquement et le débarquement des passagers, la manipulation des bagages, le ravitaillement et ravitaillement en carburant, le nettoyage, etc.

Le transport de fret fait aussi partie de cette catégorie. En plus des avions de transport, une part importante de cette activité implique des emplois dans les activités au sol telles que la logistique, le stockage, les douanes, le traitement du fret, etc.

Commerce

Les aéroports sont devenus d’extraordinaires centres commerciaux. Les passagers ont accès à des boutiques de classe internationale, à des restaurants et des débits de boissons. La location de voiture fait également partie de cette catégorie. Ce service est généralement fourni par des concessionnaires qui paient des frais à l’exploitant de l’aéroport. Les recettes commerciales sont devenues une source de revenus très importante pour les aéroports ; dans certains cas, elles représentent jusqu’à 50 % des bénéfices. Cette catégorie génèrent de nombreux emplois.

Activités industrielles

De nombreuses activités industrielles différentes se développent également autour des aéroports. Par exemple, la maintenance des aéronefs ou les écoles de vol sont souvent situées aux alentours des aéroports, côté piste. Les lignes d’assemblage final des avions commerciaux, jets privés et avions militaires, etc. sont normalement adjacentes à une piste commerciale. De plus, de nombreux aéroports disposent d’installations industrielles à proximité, qu’elles soient ou non en rapport avec l’aérospatiale.

Programmes d’amélioration des immobilisations

Les aéroports entreprennent souvent l’amélioration des installations existantes. Les travaux peuvent inclure la réhabilitation des pistes, l’amélioration des terminaux et la mise à niveau des systèmes. Ces projets emploient des personnes dans des domaines tels que le conseil, l’architecture, l’ingénierie, l’installation et la construction. D’une manière générale, un aéroport peut réinvestir entre 3 et 5 % de ces recettes annuelles dans des programmes d’amélioration des immobilisations.

Tourisme

Cette catégorie comprend les recettes liées aux passagers non locaux, en d’autres termes, aux visiteurs. Ces personnes arrivent par l’intermédiaire de compagnies aériennes commerciales et dépensent leur argent en hôtel, restauration, transport, boutiques, loisirs et dans certains cas, traitements de santé et de beauté. Les dépenses de ce groupe soutiennent l’emploi, principalement dans le secteur hôtelier régional.

 

Comme nous l’avons vu, les aéroports créent non seulement des emplois directs, mais génèrent également des emplois indirects, induits et ayant un effet catalyseur. Leur effet de ricochet dépasse les frontières du site aéroportuaire. D’après différentes études, on estime que les aéroports peuvent générer entre 2 000 et 4 000 emplois par million de passagers. Pas étonnant que les hommes politiques locaux veulent s’assurer que l’aéroport est géré efficacement.

 

 

Share Button
27/06/2016

Leave a Reply